Stela Moraru-Pavel, Mihaela-Victoria Munteanu, Olivia-Maria Marcov iunie 2009, USH, Drept

Stela Moraru-Pavel, Mihaela-Victoria Munteanu, Olivia-Maria Marcov iunie 2009, USH, Drept

Petrutu Crãciunas anii 1976 la Marea Mediterana Algeria

Petrutu Crãciunas anii 1976 la Marea Mediterana Algeria

Clasa 9-12 V 1982-1986 in 7 iulie 2006 liceul N Balcescu Bucuresti, Romania

Clasa 9-12 V 1982-1986 in 7 iulie 2006 liceul N Balcescu Bucuresti, Romania

Clasa 12 V Colegiul National Sf Sava promotia 1986

Clasa 12 V Colegiul National Sf Sava promotia 1986

Jésus-Christ, Jezu Ufam Tobie, Isuse mã încred in tine

Jésus-Christ, Jezu Ufam Tobie, Isuse mã încred in tine

Iulia Motoc Bucharest Romania CEDO

Iulia Motoc Bucharest Romania CEDO

Iulia Motoc Patriarhie, Turnul Clopotnita din 1698, 8 septembrie 2013

Iulia Motoc Patriarhie, Turnul Clopotnita din 1698, 8 septembrie 2013

Petrutu, prietenul meu din copilaria, Aurora si Tutzu (Petru) Craciunas parintii lui (Algeria)

Petrutu, prietenul meu din copilaria, Aurora si Tutzu (Petru) Craciunas parintii lui (Algeria)

Sr Dominique, Renée, Olivia, Corina R., Anca, Victoria si Iudit (Ungaria), Ruxandra, Monica ...

Sr Dominique, Renée, Olivia, Corina R., Anca, Victoria si Iudit (Ungaria), Ruxandra, Monica ...

Petrutu Crãciunas si Stephanie White Mountain

Petrutu Crãciunas si Stephanie White Mountain

Sr. Georges, Renée, Marie-Lucie, Suzanne, Octavie, Dominique, RDC Constantine

Sr. Georges, Renée, Marie-Lucie, Suzanne, Octavie, Dominique, RDC Constantine

Olivia Maria Marcov si Corina Resl Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine

Olivia Maria Marcov si Corina Resl Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine

Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine Algeria 1972 1976

Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine Algeria 1972 1976

Mihai Miriunis, Laura Simion, Mihai-Ionut Taciu colegii mei de facultate

Mihai Miriunis, Laura Simion, Mihai-Ionut Taciu colegii mei de facultate

Peter-Jacob Hehn Petrutu's friend Canada

Peter-Jacob Hehn Petrutu's friend Canada

Prof.dr.Dorel Zugravescu, ing.J.-B.Deloly, Olivia Maria Marcov, prof.dr.Ieronim Mihaila

Prof.dr.Dorel Zugravescu, ing.J.-B.Deloly, Olivia Maria Marcov, prof.dr.Ieronim Mihaila

Iulia Motoc 15 august 2013

Iulia Motoc 15 august 2013

Laura Simion, colega mea de la Drept, USH, Bucharest

Laura Simion, colega mea de la Drept, USH, Bucharest

Prof.dr.NIcolae Marcov ( father ) si prof.Udriste

Prof.dr.NIcolae Marcov ( father ) si prof.Udriste

Prof.dr.Florin Munteanu si Leon Zagrean

Prof.dr.Florin Munteanu si Leon Zagrean

Prof.dr.Ieronim Mihaila, ing.J.-B.Deloly AIRAMA, Olivia Marcov

Prof.dr.Ieronim Mihaila, ing.J.-B.Deloly AIRAMA, Olivia Marcov

Jesus-Christ

Jesus-Christ

Tatal meu Nicolae Marcov, Revedere colegi liceu Gh.Sincai, promotia 1959, in 31/oct./2013

Tatal meu Nicolae Marcov, Revedere colegi liceu Gh.Sincai, promotia 1959, in 31/oct./2013

Olivia Maria N. Marcov, august 2006, Bucuresti

Olivia Maria N. Marcov, august 2006, Bucuresti

Sorin Tilie, Silviu Marcov, Olivia Maria Marcov, septembrie 2003 Bucuresti

Sorin Tilie, Silviu Marcov, Olivia Maria Marcov, septembrie 2003 Bucuresti

Olivia Maria Marcov, Alexandra Georgescu, Adrian Pafa, Bianca Eftimie, aug.2009, Bucharest

Olivia Maria Marcov, Alexandra Georgescu, Adrian Pafa, Bianca Eftimie, aug.2009, Bucharest

Stéphanie Crãciunas Peter Hehn and Stéphanie's cousin, Canada

Stéphanie Crãciunas Peter Hehn and Stéphanie's cousin, Canada

Maica Domnului cu pruncul, Rugaciune la aprinderea candelei

Maica Domnului cu pruncul, Rugaciune la aprinderea candelei

Mission to Magadan Sister Miriam praying the rosary June 24 2014

Mission to Magadan Sister Miriam praying the rosary June 24 2014

The Catholic Parish of the Sacred Heart of Jesus, Constantine Algeria 1972 1976

The Catholic Parish of the Sacred Heart of Jesus, Constantine Algeria 1972 1976

Laura Adriana Bucharest Romania July 2009

Laura Adriana Bucharest Romania July  2009

Olivia Maria Marcov December 2007 Bucharest Romania Cristi s Birthday

Olivia Maria Marcov December 2007 Bucharest Romania Cristi s Birthday

Olivia Maria Marcov si Laura Gabriela Cristea in Aparatorii Patriei anul IV 2008 2009

Olivia Maria Marcov si Laura Gabriela Cristea in Aparatorii Patriei anul IV 2008 2009

Fr Michael Shields Bronislava s gulag number Anchorage USA 2014

Fr Michael Shields Bronislava s gulag number Anchorage USA 2014

Liliana Iacob Barna 8 martie 2014 Bucuresti Romania

Liliana Iacob Barna 8 martie 2014 Bucuresti Romania

Olivia Marcov Liliana Iacob Gratiela Andreescu 20 August 1979 Bucharest Romania

Olivia Marcov Liliana Iacob Gratiela Andreescu 20 August 1979 Bucharest Romania

Liliana Iacob and Gratiela Andreescu Italy Bucharest Romania

Liliana Iacob and Gratiela Andreescu Italy Bucharest Romania

Peter Jacob Hehn Petrutu's friend CANADA

Peter Jacob Hehn Petrutu's friend CANADA

Mission to Magadan Fr Michael Shields Children Saturday Club April 29 2014

Mission to Magadan Fr Michael Shields Children Saturday Club April 29 2014

Professor Nicolae Marcov at the Faculty of Matehmatics str Academiei 14 Bucharest Spiru Haret amph

Professor Nicolae Marcov at the Faculty of Matehmatics str Academiei 14 Bucharest Spiru Haret amph

Professor Nicolae Marcov Faculty of Mathematics 14 str Academiei sector 3 Bucharest

Professor Nicolae Marcov Faculty of Mathematics 14 str Academiei sector 3 Bucharest

Iulia Motoc ORTA ITALY September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc ORTA ITALY September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc Clasa I 1973 Romania

Iulia Motoc Clasa I 1973 Romania

Professor Ieronim Mihaila Faculty of Mathematics Str Academiei 14 3rd floor Bucharest 2007

Professor Ieronim Mihaila Faculty of Mathematics Str Academiei 14 3rd floor Bucharest 2007

Olivia Maria Marcov Andrei Dobrescu 12 V 30 Martie 2007 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov Andrei Dobrescu 12 V 30 Martie 2007 Bucharest Romania

Iulia Motoc Isla Bella September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc Isla Bella September October 5 2014 Romania

Olivia Maria Marcov 1968 1969 in Str Sebastian Bucharest Romania la bunica mea Jeana Mardale

Olivia Maria Marcov 1968 1969 in Str Sebastian Bucharest Romania la bunica mea Jeana Mardale

Olivia Maria Marcov JB Deloly AIRAMA July 20 2012 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov JB Deloly AIRAMA July 20 2012 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 School Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 School Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 Bucharest Romania

Olivia Maria, Nicolae, Magdalena, Silviu Marcov, Maria, Irina Craciunas in 1980 Bucharest sector 6

Olivia Maria, Nicolae, Magdalena, Silviu Marcov, Maria, Irina Craciunas in 1980 Bucharest sector 6

Magdalena Marcov my mother and aunt Stefania Sestocenco Bucharest '60

Magdalena Marcov my mother and aunt Stefania Sestocenco Bucharest '60

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciunas' Birthday May 17 1982 Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciunas' Birthday May 17 1982 Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciuns'Birthday May 17, 1982, 2 years old, Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciuns'Birthday May 17, 1982, 2 years old, Bucharest

Olivia Maria Marcov Irina Craciunas Silviu Marcov January 1, 1983 Bucharest

Olivia Maria Marcov Irina Craciunas Silviu Marcov January 1, 1983 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr.Craciunas, Irina's Birthday, May 17, 1985 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr.Craciunas, Irina's Birthday, May 17, 1985 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr., Irina Craciunas' Birthday, May 17, 1985, Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr., Irina Craciunas' Birthday, May 17, 1985, Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov in 1969 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov in 1969 Bucharest Romania

Mission to Magadan October 29 2014

Mission to Magadan October 29 2014

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus June 4 2014 Magadan Russia USA

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus June 4 2014 Magadan Russia USA

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus Mission to Magadan E News Oct 2014

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus Mission to Magadan E News Oct 2014

The Holy Virgin Mary and the Kremlin Russia December 2014

The Holy Virgin Mary and the Kremlin Russia December 2014

Vladimir Vladimirovich Putin FB page Kremlin Ru En Jan 7 2015

Vladimir Vladimirovich Putin FB page Kremlin Ru En Jan 7 2015

MOSCOW THE CATHEDRAL OF THE IMMACULATE HEART OF MARY ANNA BELOVA

MOSCOW THE CATHEDRAL OF THE IMMACULATE HEART OF MARY ANNA BELOVA

Jesus, The Holy Mother of God Kazanskia by Irina VESELKINA RUSSIA versta-K.ru

Jesus, The Holy Mother of God Kazanskia by Irina VESELKINA RUSSIA versta-K.ru

Vladimir Putin et les enfants orphelins Russie Noel 2014

Vladimir Putin et les enfants orphelins Russie Noel 2014

God and Baby Jesus Ekaterina and Anton Daineko Belarus

God and Baby Jesus Ekaterina and Anton Daineko Belarus

Liliana Iacob Gratiela Andreescu September 2014 Bucharest Romania

Liliana Iacob Gratiela Andreescu September 2014 Bucharest Romania

Gratiela Andreescu Romania Italia

Gratiela Andreescu Romania Italia

Liliana Iacob Barna si Carina Barna 5 iulie 2015 Bucharest Romania

Liliana Iacob Barna si Carina Barna 5 iulie 2015 Bucharest Romania

Vladimir Putin Moscow Russia 2015

Vladimir Putin Moscow Russia 2015

Sr Barbara Hojda Polonia Iunie 2015

Sr Barbara Hojda Polonia Iunie 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015 Pologne

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015 Pologne

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus April 26 2015 Magadan Russia

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus April 26 2015 Magadan Russia

Father Michael Shields of The Heart of Jesus May 21 2015 The Poor Claire Sisters Ireland

Father Michael Shields of The Heart of Jesus  May 21 2015 The Poor Claire Sisters Ireland

Luminita Marina Raileanu psiholog Bucharest Romania July 4 2015

Luminita Marina Raileanu psiholog Bucharest Romania July 4 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13 Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13 Iulie 2015

Vie de Prieres JESUS CHRIST

Vie de Prieres JESUS CHRIST

Olivia Maria Nicolae MARCOV 3 decembrie 2015

Olivia Maria Nicolae MARCOV 3 decembrie 2015

Vladimir Putin, Moscou, Russie, octobre-décembre 2015

Vladimir Putin, Moscou, Russie, octobre-décembre 2015

Irina Vatava Moscalenco la fille de Boris Vatav Ma cousine Chisinau Moldova

Irina Vatava Moscalenco la fille de Boris Vatav Ma cousine  Chisinau Moldova

Tania Trahman la petite fille de Boris Vatav Chisinau Moldova

Tania Trahman la petite fille de Boris Vatav Chisinau Moldova

Natasa la fille aînée de Boris Vatav son mari et Tania Trahman leur fille Chisinau Moldova

Natasa la fille aînée de Boris Vatav son mari et Tania Trahman leur fille Chisinau Moldova

Irina Vatav la fille de Boris Vatav le cousin de mon père de Chisinau Moldova

Irina Vatav la fille de Boris Vatav le cousin de mon père de Chisinau Moldova

Valentina et Boris et Irina Vatav Chisinau Moldova

Valentina et Boris et Irina Vatav Chisinau Moldova

Valentina et Boris Vatav le cousin de mon père Chisinau Moldova 2015

Valentina et Boris Vatav le cousin de mon père Chisinau Moldova 2015

Jesus Christ Iisus Hristos

Jesus Christ Iisus Hristos

NOTRE DAME DE LOURDES PRIEZ POUR NOUS

NOTRE DAME DE LOURDES PRIEZ POUR NOUS

Olivia Maria Marcov 1 Octombrie 2014 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov 1 Octombrie 2014 Bucharest Romania

DUMNEZEU TATAL CERESC SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC ATOTTIITORUL

DUMNEZEU TATAL CERESC SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC ATOTTIITORUL

Olivia Maria MARCOV 5 Ianuarie Janvier 2016 Bucharest Romania

Olivia Maria MARCOV 5 Ianuarie Janvier 2016 Bucharest Romania

Le mot de Jesus Christ Le Verbe Dieu Sfinte Dumnezeule Sfinte Tare Sfinte Fara de Moarte

Le mot de Jesus Christ Le Verbe Dieu Sfinte Dumnezeule Sfinte Tare Sfinte Fara de Moarte

SFANTUL ARHANGHEL MIHAIL CINE E CA DUMNEZEU NIMENI NU E CA DUMNEZEU SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC

SFANTUL ARHANGHEL MIHAIL CINE E CA DUMNEZEU NIMENI NU E CA DUMNEZEU SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC

Jesus Misericordia ISUS CRISTOS SI COROANA DE SPINI PATIMILE

Jesus Misericordia ISUS CRISTOS SI COROANA DE SPINI PATIMILE

Olivia Marcov Bogdan Buzoianu 31 janvier 1976 CONSTANTINE ALGERIE

Olivia Marcov Bogdan Buzoianu 31 janvier 1976 CONSTANTINE ALGERIE

Maica Domnului icoana Sf Ap Luca aici MD Vladimir

Maica Domnului icoana Sf Ap Luca aici MD Vladimir

Saint Padre Pio NOS LARMES AU CIEL

Saint Padre Pio NOS LARMES AU CIEL

Profesor fizica Ion MANEA Olivia Marcov cl 12 V 1986 Liceul N Balcescu Colegiul Sf SAVA Bucuresti

Profesor fizica Ion MANEA Olivia Marcov cl 12 V 1986 Liceul N Balcescu Colegiul Sf SAVA Bucuresti

Olivia Maria Marcov Icône de la Mère de Dieu Salvatrice et Secours des Affligés Bucarest Romania

Olivia Maria Marcov Icône de la Mère de Dieu Salvatrice et Secours des Affligés  Bucarest Romania

Silviu Marcov mon frère fratele meu Bucarest Romania

Silviu Marcov mon frère fratele meu Bucarest Romania

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 la classe 12 V Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 la classe 12 V Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 Bucarest Roumanie 2016

Notification blogspot.com 17 novembre 2016

Notification blogspot.com 17 novembre 2016

Nasterea Domnului La Naissance du Petit Jésus

Nasterea Domnului La Naissance du Petit Jésus

Jésus-Christ

Jésus-Christ

duminică, 14 august 2016

les enfants disparus algériens ( journal : el-watan )



Objet :les enfants disparus algériens ( journal : el-watan )
De :Olivia Marcov (Olivia Marcov@yahoo.fr)
À :
Date :Vendredi 12 août 2016 19h34


"Leurs enfants ont été enlevés et tués

Ibrahim, Haroun, Badreddine, Nihal... Les parents dans le désarroi

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
le 12.08.16 | 10h00


Leurs enfants sont enlevés puis assassinés. Blessés, choqués, traumatisés, les parents se disent livrés à eux-mêmes. Il n’y a aucune prise en charge psychologique. Outre les effets néfastes sur leur vie, certains psychologues redoutent… la «vengeance».

«Mes enfants sont continuellement irrités, ils ont tendance à s’isoler. Je surprends souvent la plus jeune, ma petite fille de 12 ans, en pleurs sans raison. Que peut-on faire face à cela ? Mes enfants n’ont bénéficié d’aucune aide des autorités, aucune prise en charge psychologique ne leur a été prodiguée suite au  drame. J’ai dû me débrouiller tout seul pour leur assurer un suivi psychologique.» Mourad Hachiche, le père du petit Brahim de 9 ans, enlevé puis assassiné en mars 2013 à Constantine, est encore en deuil mais surtout en colère.
Si le temps a tendance à guérir les blessures, les parents des enfants enlevés puis assassinés sont toujours en deuil. Ils se sentent aujourd’hui non seulement tristes, mais surtout abandonnés et livrés à eux-mêmes. Pour Mourad, seule aide, une omra offerte par l’association de la mosquée Bellevue de Constantine. L’assassinat de Nihal a remué le couteau dans la plaie. Le souvenir du drame est encore vivace. Les familles des victimes organiseront, demain, une marche.
Exigence : demander la peine de mort pour pouvoir faire leur deuil. «Il faut que nous soyons des millions dans toutes les rues d’Algérie à marcher, pour dire non et non à ce genre de crime», nous font savoir des proches venus chez les parents de Nihal, à Oran. Une peine tant demandée réparera-t-elle les dégâts psychologiques ? «Lorsque le criminel est arrêté, jugé, condamné, c’est-à-dire qu’il a payé son crime, cela diminue certainement le degré de culpabilité des parents», explique une psychologue. Autrement dit, explique-t-elle, «cela joue sur la psychologie des parents qui, souvent, ont un sentiment de culpabilité et de remise en cause pour ne pas avoir assumé leur rôle de protecteur. Cela, peut-être, aidera les membres de la famille à surmonter le drame».

Suivi
Ce n’est pas le seul élément, il faut « que la société joue son rôle et arrête de culpabiliser les parents et de les pointer de doigt», préconise Djamila Bellala, psychologue clinicienne. Il s’agit, selon elle, d’un trauma extrême qui «équivaut aux actes des années de terrorisme». Et c’est particulièrement dans les premiers moments qui suivent le drame qu’il est important d’apporter une prise en charge psychologique, explique encore Mme Bellala. «Le vrai travail psychologique doit se faire dans la société. Aujourd’hui nous sommes dans une société pathologique. Ces familles ont besoin d’être contenues. Il ne faut pas les culpabiliser.
Et les parents doivent aussi faire le deuil et accepter l’idée de la disparition. Mais tout cela doit être accompagné par une prise en charge psychologique», préconise la psychologue. Comment ces familles ayant perdu leur enfant vivent-elles ? A la nouvelle-ville Ali Mendjeli, à Constantine, où le 9 mars 2013, Ibrahim et son ami Haroun étaient enlevés, tout semble tranquille : les patrouilles des services de sécurité sont désormais systématiques, des enfants jouent dans la cour de la cité, mais surtout, les parents sont vigilants. Mais les séquelles sont là. Le traumatisme est toujours vivace. Toute la famille est traumatisée. Frères, sœurs et parents, ne trouvent pas le moyen de s’en débarrasser.
Qu’est-il advenu des familles de Haroun et Brahim ? C’est ce que nous avons tenté de savoir en nous rapprochant d’elles. Mourad et Jamel Boudaira, respectivement père de Brahim et Haroun, veulent «le retour de la peine capitale, une sanction suspendue en Algérie par un moratoire depuis 1993, est une revendication toute légitime. L’exécution des bourreaux de nos enfants nous permettra de faire enfin notre deuil. Le rétablissement de la peine de mort pour les meurtriers d’enfants est le meilleur moyen de les protéger. Les crimes contre l’innocence doivent être punis de manière implacable».
Depuis le 12 mars 2013, jour où les corps ont été retrouvés sur un chantier, à l’unité de voisinage n°17, ces familles vivent le cauchemar. Elles sont déstabilisées. Leurs enfants, les six frères et sœurs de Brahim et l’un des frères de Haroun, sont encore traumatisés. C’est toute une vie qui a changé. Jamel, le père de Haroun, explique que son fils de douze ans est traumatisé. Ses autres enfants — les deux autres frères de Haroun avaient quatre ans au moment du drame —n’en ont, selon leur père, heureusement gardé aucun souvenir. Les auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat de Haroun et Ibrahim ont été condamnés à la peine capitale, le 22 juillet 2013, par le tribunal criminel de Constantine.
Badreddine
Et c’est encore plus dramatique du côté de Aïn Bessam, à Bouira. Chez les Lamouri, la famille n’arrive pas à faire le deuil. Leur fils de 13 ans, Badreddine, est porté disparu depuis le début de mois de mai. Depuis, aucune nouvelle ! «Nous vivons l’enfer depuis la disparition de Badreddine. Nous avons perdu l’envie de vivre. Nous n’avons décliné toutes les invitations aux fêtes et même les voisins évitent toute manifestation de joie de peur de nous blesser. Ils organisent leur festivités ailleurs», avoue Mohamed, père de Badreddine, commerçant de profession. Les voisins sont là, quelques amis aussi, mais Mohamed se sent seul. Il avoue que sa famille, qui a suivi de près la disparition de Nihal, s’est sentie touchée. «La disparition de Nihal nous a tous affectés.
C’est tragique ce qui lui est arrivé. Que Dieu l’accueille en Son Vaste Paradis», confie-t-il, avant de regretter «le deux poids deux mesures» dans le traitement médiatique des cas de disparition d’enfants. Pour Mohamed, «il y a eu inégalité dans le traitement médiatique des disparitions. Mon fils n’a que 13 ans, c’est encore  enfant. J’aurai aimé que son cas soit aussi médiatisé pour nous aider à le retrouver. Les médias, qui ont montré des photos d’enfants disparus pendant le cas Nihal, n’ont même pas pris la peine d’inclure celle de Badreddine ! C’est vraiment malheureux». Un sentiment d’abandon, mais aussi d’incompréhension.
A Oran, mercredi vers midi, au quartier populaire d’Eckmül, au sud-ouest de la ville, la vie semblait reprendre son cours. Mais à mesure que l’on approchait du domicile mortuaire, on s’est rendu compte que l’émotion était toujours là, palpable. Un homme d’un certain âge, natif de Nedroma, arrive devant le domicile des Si Mohand, il cherche à voir le père de la petite Nihal. On lui répond qu’il n’est pas là. «Je viens d’arriver de France, où j’habite. J’ai suivi ce drame horrible par internet. J’ai été touché et bouleversé : ce qui est arrivé à Nihal aurait pu arriver à ma petite-fille. J’ai été vraiment effondré. C’est pourquoi, à peine arrivé en Algérie, j’ai tenu coûte que coûte à me rendre à Oran pour présenter mes condoléances à la famille. Je suis de tout cœur avec elle», explique-t-il. En fait, les habitants du quartier, tellement habitués au flux de visiteurs venus présenter leurs condoléances à la famille, dès lors qu’une «nouvelle tête» s’amène, disent : «C’est pour la petite Nihal ? La famille habite par là-bas !»
Solidarité
A côté du domicile, il y a toujours un groupe de voisins, de proches, d’amis de la famille ou de visiteurs. «Il ne suffit pas d’être là juste au moment où il y a les chaînes de télévision, il faut venir même après, pour signifier à la famille qu’on est toujours là, qu’on partage sa douleur et sa peine, qu’on ne l’oublie pas», explique un visiteur. Il faut dire que si l’émotion est là, la colère l’est aussi, presque palpable. Coupable ? «Il faut être sans pitié avec les meurtriers. Le problème, en Algérie, est qu’on nous a trop humiliés.
La concorde civile et la réconciliation nationale nous ont obligés à avoir pour voisins des assassins et si on objecte quoique ce soit, c’est nous qui subissons les foudres de la justice. Il faut que cesse le temps de l’impunité et que l’Etat soit intransigeant avec ces sans-cœur.» Bien que nous n’ayons pas pu parler au père de la petite Nihal, absent ce jour-là, il nous a été loisible de constater que ses proches et ses voisins ne l’ont pas oublié et sont à pied-d’œuvre pour le soutenir moralement. «Avant les obsèques, il a reçu des appels de pas mal de responsables, dont Ouyahia, lui disant que s’il désirait organiser les obsèques dans le village, à Tizi Ouzou, il aurait toutes les facilités.
Mais au final, la famille a préféré que la petite soit enterrée à Oran, là où sont enterrés les autres membres de la famille», raconte un proche. Un autre habitant du quartier, qui a des proches résidant en Espagne, explique pour sa part qu’au consulat algérien d’Alicante, «il y a tous les jours des dizaines de personnes qui viennent pour écrire sur le registre de condoléances et signifier leur sympathie et leur compassion aux parents de Nihal» Et de nous apprendre encore que le jour de l’enterrement, quatre cars sont venus de Aïn Témouchent, chargés de personnes désirant rendre un dernier hommage à Nihal. «Cette solidarité et cette chaleur humaine nous donne de l’espoir.
Elle nous fait conclure que si l’humanité recèle, hélas, des monstres de l’acabit des tueurs de Nihal, il y en a d’autres qui sont aux antipodes et ont le cœur sur la main», nous confie un habitant touché par ce drame, qui réside non loin d’Eckmül.
F. Raoui, Nassima Oulebsir
VOTRE RÉACTION
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
DU MÊME AUTEUR
• Constantine : Deux cambrioleurs interpellés à Ali Mendjeli…
• Maternité Sidi Mabrouk ( Constantine) : Les travaux d’extension accusent plus de deux ans de retard "
"


Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu