Stela Moraru-Pavel, Mihaela-Victoria Munteanu, Olivia-Maria Marcov iunie 2009, USH, Drept

Stela Moraru-Pavel, Mihaela-Victoria Munteanu, Olivia-Maria Marcov iunie 2009, USH, Drept

Petrutu Crãciunas anii 1976 la Marea Mediterana Algeria

Petrutu Crãciunas anii 1976 la Marea Mediterana Algeria

Clasa 9-12 V 1982-1986 in 7 iulie 2006 liceul N Balcescu Bucuresti, Romania

Clasa 9-12 V 1982-1986 in 7 iulie 2006 liceul N Balcescu Bucuresti, Romania

Clasa 12 V Colegiul National Sf Sava promotia 1986

Clasa 12 V Colegiul National Sf Sava promotia 1986

Jésus-Christ, Jezu Ufam Tobie, Isuse mã încred in tine

Jésus-Christ, Jezu Ufam Tobie, Isuse mã încred in tine

Iulia Motoc Bucharest Romania CEDO

Iulia Motoc Bucharest Romania CEDO

Iulia Motoc Patriarhie, Turnul Clopotnita din 1698, 8 septembrie 2013

Iulia Motoc Patriarhie, Turnul Clopotnita din 1698, 8 septembrie 2013

Petrutu, prietenul meu din copilaria, Aurora si Tutzu (Petru) Craciunas parintii lui (Algeria)

Petrutu, prietenul meu din copilaria, Aurora si Tutzu (Petru) Craciunas parintii lui (Algeria)

Sr Dominique, Renée, Olivia, Corina R., Anca, Victoria si Iudit (Ungaria), Ruxandra, Monica ...

Sr Dominique, Renée, Olivia, Corina R., Anca, Victoria si Iudit (Ungaria), Ruxandra, Monica ...

Petrutu Crãciunas si Stephanie White Mountain

Petrutu Crãciunas si Stephanie White Mountain

Sr. Georges, Renée, Marie-Lucie, Suzanne, Octavie, Dominique, RDC Constantine

Sr. Georges, Renée, Marie-Lucie, Suzanne, Octavie, Dominique, RDC Constantine

Olivia Maria Marcov si Corina Resl Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine

Olivia Maria Marcov si Corina Resl Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine

Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine Algeria 1972 1976

Scoala Catolica Doctrina Crestina Constantine Algeria 1972 1976

Mihai Miriunis, Laura Simion, Mihai-Ionut Taciu colegii mei de facultate

Mihai Miriunis, Laura Simion, Mihai-Ionut Taciu colegii mei de facultate

Peter-Jacob Hehn Petrutu's friend Canada

Peter-Jacob Hehn Petrutu's friend Canada

Prof.dr.Dorel Zugravescu, ing.J.-B.Deloly, Olivia Maria Marcov, prof.dr.Ieronim Mihaila

Prof.dr.Dorel Zugravescu, ing.J.-B.Deloly, Olivia Maria Marcov, prof.dr.Ieronim Mihaila

Iulia Motoc 15 august 2013

Iulia Motoc 15 august 2013

Laura Simion, colega mea de la Drept, USH, Bucharest

Laura Simion, colega mea de la Drept, USH, Bucharest

Prof.dr.NIcolae Marcov ( father ) si prof.Udriste

Prof.dr.NIcolae Marcov ( father ) si prof.Udriste

Prof.dr.Florin Munteanu si Leon Zagrean

Prof.dr.Florin Munteanu si Leon Zagrean

Prof.dr.Ieronim Mihaila, ing.J.-B.Deloly AIRAMA, Olivia Marcov

Prof.dr.Ieronim Mihaila, ing.J.-B.Deloly AIRAMA, Olivia Marcov

Jesus-Christ

Jesus-Christ

Tatal meu Nicolae Marcov, Revedere colegi liceu Gh.Sincai, promotia 1959, in 31/oct./2013

Tatal meu Nicolae Marcov, Revedere colegi liceu Gh.Sincai, promotia 1959, in 31/oct./2013

Olivia Maria N. Marcov, august 2006, Bucuresti

Olivia Maria N. Marcov, august 2006, Bucuresti

Sorin Tilie, Silviu Marcov, Olivia Maria Marcov, septembrie 2003 Bucuresti

Sorin Tilie, Silviu Marcov, Olivia Maria Marcov, septembrie 2003 Bucuresti

Olivia Maria Marcov, Alexandra Georgescu, Adrian Pafa, Bianca Eftimie, aug.2009, Bucharest

Olivia Maria Marcov, Alexandra Georgescu, Adrian Pafa, Bianca Eftimie, aug.2009, Bucharest

Stéphanie Crãciunas Peter Hehn and Stéphanie's cousin, Canada

Stéphanie Crãciunas Peter Hehn and Stéphanie's cousin, Canada

Maica Domnului cu pruncul, Rugaciune la aprinderea candelei

Maica Domnului cu pruncul, Rugaciune la aprinderea candelei

Mission to Magadan Sister Miriam praying the rosary June 24 2014

Mission to Magadan Sister Miriam praying the rosary June 24 2014

The Catholic Parish of the Sacred Heart of Jesus, Constantine Algeria 1972 1976

The Catholic Parish of the Sacred Heart of Jesus, Constantine Algeria 1972 1976

Laura Adriana Bucharest Romania July 2009

Laura Adriana Bucharest Romania July  2009

Olivia Maria Marcov December 2007 Bucharest Romania Cristi s Birthday

Olivia Maria Marcov December 2007 Bucharest Romania Cristi s Birthday

Olivia Maria Marcov si Laura Gabriela Cristea in Aparatorii Patriei anul IV 2008 2009

Olivia Maria Marcov si Laura Gabriela Cristea in Aparatorii Patriei anul IV 2008 2009

Fr Michael Shields Bronislava s gulag number Anchorage USA 2014

Fr Michael Shields Bronislava s gulag number Anchorage USA 2014

Liliana Iacob Barna 8 martie 2014 Bucuresti Romania

Liliana Iacob Barna 8 martie 2014 Bucuresti Romania

Olivia Marcov Liliana Iacob Gratiela Andreescu 20 August 1979 Bucharest Romania

Olivia Marcov Liliana Iacob Gratiela Andreescu 20 August 1979 Bucharest Romania

Liliana Iacob and Gratiela Andreescu Italy Bucharest Romania

Liliana Iacob and Gratiela Andreescu Italy Bucharest Romania

Peter Jacob Hehn Petrutu's friend CANADA

Peter Jacob Hehn Petrutu's friend CANADA

Mission to Magadan Fr Michael Shields Children Saturday Club April 29 2014

Mission to Magadan Fr Michael Shields Children Saturday Club April 29 2014

Professor Nicolae Marcov at the Faculty of Matehmatics str Academiei 14 Bucharest Spiru Haret amph

Professor Nicolae Marcov at the Faculty of Matehmatics str Academiei 14 Bucharest Spiru Haret amph

Professor Nicolae Marcov Faculty of Mathematics 14 str Academiei sector 3 Bucharest

Professor Nicolae Marcov Faculty of Mathematics 14 str Academiei sector 3 Bucharest

Iulia Motoc ORTA ITALY September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc ORTA ITALY September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc Clasa I 1973 Romania

Iulia Motoc Clasa I 1973 Romania

Professor Ieronim Mihaila Faculty of Mathematics Str Academiei 14 3rd floor Bucharest 2007

Professor Ieronim Mihaila Faculty of Mathematics Str Academiei 14 3rd floor Bucharest 2007

Olivia Maria Marcov Andrei Dobrescu 12 V 30 Martie 2007 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov Andrei Dobrescu 12 V 30 Martie 2007 Bucharest Romania

Iulia Motoc Isla Bella September October 5 2014 Romania

Iulia Motoc Isla Bella September October 5 2014 Romania

Olivia Maria Marcov 1968 1969 in Str Sebastian Bucharest Romania la bunica mea Jeana Mardale

Olivia Maria Marcov 1968 1969 in Str Sebastian Bucharest Romania la bunica mea Jeana Mardale

Olivia Maria Marcov JB Deloly AIRAMA July 20 2012 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov JB Deloly AIRAMA July 20 2012 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 School Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 School Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov December 1970 Bucharest Romania

Olivia Maria, Nicolae, Magdalena, Silviu Marcov, Maria, Irina Craciunas in 1980 Bucharest sector 6

Olivia Maria, Nicolae, Magdalena, Silviu Marcov, Maria, Irina Craciunas in 1980 Bucharest sector 6

Magdalena Marcov my mother and aunt Stefania Sestocenco Bucharest '60

Magdalena Marcov my mother and aunt Stefania Sestocenco Bucharest '60

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciunas' Birthday May 17 1982 Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciunas' Birthday May 17 1982 Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciuns'Birthday May 17, 1982, 2 years old, Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Irina Craciuns'Birthday May 17, 1982, 2 years old, Bucharest

Olivia Maria Marcov Irina Craciunas Silviu Marcov January 1, 1983 Bucharest

Olivia Maria Marcov Irina Craciunas Silviu Marcov January 1, 1983 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr.Craciunas, Irina's Birthday, May 17, 1985 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr.Craciunas, Irina's Birthday, May 17, 1985 Bucharest

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr., Irina Craciunas' Birthday, May 17, 1985, Bucharest Romania

Olivia Maria, Silviu Marcov, Silviu Jr., Irina Craciunas' Birthday, May 17, 1985, Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov in 1969 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov in 1969 Bucharest Romania

Mission to Magadan October 29 2014

Mission to Magadan October 29 2014

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus June 4 2014 Magadan Russia USA

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus June 4 2014 Magadan Russia USA

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus Mission to Magadan E News Oct 2014

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus Mission to Magadan E News Oct 2014

The Holy Virgin Mary and the Kremlin Russia December 2014

The Holy Virgin Mary and the Kremlin Russia December 2014

Vladimir Vladimirovich Putin FB page Kremlin Ru En Jan 7 2015

Vladimir Vladimirovich Putin FB page Kremlin Ru En Jan 7 2015

MOSCOW THE CATHEDRAL OF THE IMMACULATE HEART OF MARY ANNA BELOVA

MOSCOW THE CATHEDRAL OF THE IMMACULATE HEART OF MARY ANNA BELOVA

Jesus, The Holy Mother of God Kazanskia by Irina VESELKINA RUSSIA versta-K.ru

Jesus, The Holy Mother of God Kazanskia by Irina VESELKINA RUSSIA versta-K.ru

Vladimir Putin et les enfants orphelins Russie Noel 2014

Vladimir Putin et les enfants orphelins Russie Noel 2014

God and Baby Jesus Ekaterina and Anton Daineko Belarus

God and Baby Jesus Ekaterina and Anton Daineko Belarus

Liliana Iacob Gratiela Andreescu September 2014 Bucharest Romania

Liliana Iacob Gratiela Andreescu September 2014 Bucharest Romania

Gratiela Andreescu Romania Italia

Gratiela Andreescu Romania Italia

Liliana Iacob Barna si Carina Barna 5 iulie 2015 Bucharest Romania

Liliana Iacob Barna si Carina Barna 5 iulie 2015 Bucharest Romania

Vladimir Putin Moscow Russia 2015

Vladimir Putin Moscow Russia 2015

Sr Barbara Hojda Polonia Iunie 2015

Sr Barbara Hojda Polonia Iunie 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015 Pologne

Sr Barbara Hojda Les Filles de la Charité Magadan Russia 2015 Pologne

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus April 26 2015 Magadan Russia

Fr Michael Shields of The Heart of Jesus April 26 2015 Magadan Russia

Father Michael Shields of The Heart of Jesus May 21 2015 The Poor Claire Sisters Ireland

Father Michael Shields of The Heart of Jesus  May 21 2015 The Poor Claire Sisters Ireland

Luminita Marina Raileanu psiholog Bucharest Romania July 4 2015

Luminita Marina Raileanu psiholog Bucharest Romania July 4 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13 Iulie 2015

Sr Barbara Hojda Magadan Russia 13 Iulie 2015

Vie de Prieres JESUS CHRIST

Vie de Prieres JESUS CHRIST

Olivia Maria Nicolae MARCOV 3 decembrie 2015

Olivia Maria Nicolae MARCOV 3 decembrie 2015

Vladimir Putin, Moscou, Russie, octobre-décembre 2015

Vladimir Putin, Moscou, Russie, octobre-décembre 2015

Irina Vatava Moscalenco la fille de Boris Vatav Ma cousine Chisinau Moldova

Irina Vatava Moscalenco la fille de Boris Vatav Ma cousine  Chisinau Moldova

Tania Trahman la petite fille de Boris Vatav Chisinau Moldova

Tania Trahman la petite fille de Boris Vatav Chisinau Moldova

Natasa la fille aînée de Boris Vatav son mari et Tania Trahman leur fille Chisinau Moldova

Natasa la fille aînée de Boris Vatav son mari et Tania Trahman leur fille Chisinau Moldova

Irina Vatav la fille de Boris Vatav le cousin de mon père de Chisinau Moldova

Irina Vatav la fille de Boris Vatav le cousin de mon père de Chisinau Moldova

Valentina et Boris et Irina Vatav Chisinau Moldova

Valentina et Boris et Irina Vatav Chisinau Moldova

Valentina et Boris Vatav le cousin de mon père Chisinau Moldova 2015

Valentina et Boris Vatav le cousin de mon père Chisinau Moldova 2015

Jesus Christ Iisus Hristos

Jesus Christ Iisus Hristos

NOTRE DAME DE LOURDES PRIEZ POUR NOUS

NOTRE DAME DE LOURDES PRIEZ POUR NOUS

Olivia Maria Marcov 1 Octombrie 2014 Bucharest Romania

Olivia Maria Marcov 1 Octombrie 2014 Bucharest Romania

DUMNEZEU TATAL CERESC SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC ATOTTIITORUL

DUMNEZEU TATAL CERESC SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC ATOTTIITORUL

Olivia Maria MARCOV 5 Ianuarie Janvier 2016 Bucharest Romania

Olivia Maria MARCOV 5 Ianuarie Janvier 2016 Bucharest Romania

Le mot de Jesus Christ Le Verbe Dieu Sfinte Dumnezeule Sfinte Tare Sfinte Fara de Moarte

Le mot de Jesus Christ Le Verbe Dieu Sfinte Dumnezeule Sfinte Tare Sfinte Fara de Moarte

SFANTUL ARHANGHEL MIHAIL CINE E CA DUMNEZEU NIMENI NU E CA DUMNEZEU SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC

SFANTUL ARHANGHEL MIHAIL CINE E CA DUMNEZEU NIMENI NU E CA DUMNEZEU SFANT VESNIC VIU ATOTPUTERNIC

Jesus Misericordia ISUS CRISTOS SI COROANA DE SPINI PATIMILE

Jesus Misericordia ISUS CRISTOS SI COROANA DE SPINI PATIMILE

Olivia Marcov Bogdan Buzoianu 31 janvier 1976 CONSTANTINE ALGERIE

Olivia Marcov Bogdan Buzoianu 31 janvier 1976 CONSTANTINE ALGERIE

Maica Domnului icoana Sf Ap Luca aici MD Vladimir

Maica Domnului icoana Sf Ap Luca aici MD Vladimir

Saint Padre Pio NOS LARMES AU CIEL

Saint Padre Pio NOS LARMES AU CIEL

Profesor fizica Ion MANEA Olivia Marcov cl 12 V 1986 Liceul N Balcescu Colegiul Sf SAVA Bucuresti

Profesor fizica Ion MANEA Olivia Marcov cl 12 V 1986 Liceul N Balcescu Colegiul Sf SAVA Bucuresti

Olivia Maria Marcov Icône de la Mère de Dieu Salvatrice et Secours des Affligés Bucarest Romania

Olivia Maria Marcov Icône de la Mère de Dieu Salvatrice et Secours des Affligés  Bucarest Romania

Silviu Marcov mon frère fratele meu Bucarest Romania

Silviu Marcov mon frère fratele meu Bucarest Romania

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 la classe 12 V Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 la classe 12 V Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 Bucarest Roumanie 2016

Lycée Balcescu Saint Sava 1986 Bucarest Roumanie 2016

Notification blogspot.com 17 novembre 2016

Notification blogspot.com 17 novembre 2016

Nasterea Domnului La Naissance du Petit Jésus

Nasterea Domnului La Naissance du Petit Jésus

Jésus-Christ

Jésus-Christ

vineri, 12 august 2016

Florilèges, Dozulé, « NEUVAINE DE PÈLERINAGES » EN L'HONNEUR DE LA CROIX GLORIEUSE, JOUR 4, Trinité.1.free.fr, http://trinite.1.free.fr/florileges.htm

Florilèges, Dozulé, « NEUVAINE DE PÈLERINAGES » EN L'HONNEUR DE LA CROIX GLORIEUSE, JOUR 4, Trinité.1.free.fr, http://trinite.1.free.fr/florileges.htm

4ème JOUR

« NEUVAINE DE PÈLERINAGES »
DIMANCHE 29 OCTOBRE 1989

DOZULÉ

« IN ADMIRABILE LUMEN SUUM »

« ANNUNCIATE VIRTUTES EJUS QUI VOS DE TENEBRIS
VOCAVIT IN ADMIRABILE LUMEN SUUM »
(Vous tous) Annoncez les merveilles - les “vertus” ou puissances - de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable Lumière”.

(7ème et 14ème apparitions)

- Votre 1er Jour, c’était le Dimanche 16 Juillet 1989 en la “Fête de Notre-Dame du Mont Carmel”.
- Votre 2ème Jour, c’était le Dimanche 17 Septembre, en la “Fête de la Croix Glorieuse”.
- Votre 3ème Jour, c’était le Dimanche 1er Octobre, en la “Fête de Sainte Thérèse de Lisieux”.
- Votre 4ème Jour, ce sera le Dimanche 29 Octobre, le dernier avant la Toussaint. Pas de fête liturgique spéciale ce jour-là. En fervents disciples et pèlerins de Dozulé, célébrons ce Dimanche de notre 4ème jour sous le thème que voici :
Chaque pèlerinage à Dozulé - et toujours plus d’une fois à l’autre - comporte essentiellement deux choses :
1°) l’approfondissement de l’annonce faite par Jésus, de la Grande Croix Glorieuse et de ses divines efficacités de Salut et de sanctification, et
2°) un nouvel envoi en mission : en mission d’annonciateurs et de messagers de l’Evénement et du Message dozuléens.
Pour des pèlerins de 29 Octobre, ce thème convient fort bien au lendemain de la semaine missionnaire mondiale 15-22 Octobre 1989.
Chacun de vos trois premiers Jours a été spécifié par des mots latins :
- “Mons Christus” (la Montagne qu’est le Christ) en oraison du Mont-Carmel, le 16 Juillet.
- “Ô Crux, Ave, Spes unica”, du 17 Septembre.
- “Omen Novum” (Message nouveau) du 1er Octobre.
Voici les célestes mots latins qui selon moi conviennent fort bien à votre 4ème Jour et à son thème.
Je les extrais du Message même de Dozulé : de la toute première apparition de Jésus, en Personne, en 7ème apparition : (étant donné que les 6 premières apparitions de la lumineuse Croix seule comptaient comme apparitions de Jésus - dixit Jésus en 14ème app., et surtout en 16ème app. : “car la Croix Glorieuse - seule - c’est aussi Jésus Ressuscité”). Voici les célestes mots sacrés dont je fais le titre de ce 4ème Jour, et que je tire donc de la 7ème apparition :
“IN ADMIRABILE LUMEN SUUM”
En sous-titre je cite toute la phrase :
“Annunciate virtutes Ejus qui vos de tenebris vocavit in admirabile Lumen Suum”.
(Vous tous) Annoncez les merveilles - les “vertus” ou puissances - de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable Lumière”.
Cette phrase capitale du premier message de Jésus, c’est heureux qu’elle soit en latin (et quel bon latin !), car la précision du latin livre combien mieux les vraies pensées de Jésus que la trop hâtive traduction. La traduction donnée laisse supposer que la déclaration de Jésus ne s’adresse qu’à Madeleine ! Or, si Jésus ne s’était adressé qu'à elle, le latin serait : “Annuntia virtutes Ejus qui te de tenebris vocavit”. Et donc la traduction de bas de page oublie que le “annuntiate” n’est pas un pluriel de politesse mais un pluriel réel qui, sur les lèvres de Jésus, nous inclut tous, vous et moi, aussi bien que Madeleine.
Chers disciples et pèlerins des Paroles dozuléennes, pardonnez à un vieux professeur de latin la rectification et la précision qu’il vient d’apporter. Cela témoigne à quel point il veut “cerner” avec vous le texte dozuléen afin de vous aider à en mieux discerner toute la pensée et toute la portée !
En choisissant comme titre et sous-titre de ma présente conférence, une telle phrase de la toute première déclaration personnelle du Fils de l’Homme à Dozulé, je me devais de bien saisir, et de vous faire bien saisir le sens exact de cette phrase capitale que Jésus a demandé à Madeleine de répéter. Et je me dois de la bien situer.
C’est le 27 Décembre 1972 à 19 heures, Madeleine venait de sortir de la sacristie de l’église paroissiale avec Monsieur le Curé, quand elle a été saisie par une 7ème apparition de la Croix Lumineuse, et saisie, quelques secondes après par la première apparition de Jésus en Personne et par Ses premières paroles personnelles.
Et donc “Monsieur le Curé”, l’Abbé L’Horset, a été le tout premier à entendre, “répétée par la prophète” la toute première déclaration personnelle du Fils de l'Homme à Dozulé :

“N’AYEZ PAS PEUR, Je Suis Jésus de Nazareth,
le Fils de l’Homme Ressuscité...”
“Ayez la bonté de répéter ceci
“O sorte nupta...” “Annuntiate...”

Je vais, dans un très sérieux souci de scruter ce texte latin et de bien traduire les Pensées mêmes du Cœur de Jésus, je vais me livrer à une paraphrase explicative en guise de traduction :
“Ô, heureuse êtes-vous, Madeleine, d’être l’Élue, la choisie du Cœur de Jésus, l’épouse de Son céleste Message, de Son Message de la Grande Croix Glorieuse des derniers temps, Croix que vous aurez à porter et à engendrer…
- Et vous, le prêtre et pasteur, le témoin et le protecteur de l’Élue !
- Et vous tous, les futurs disciples et messagers d’un Message qui est d’une telle urgence.
Avec Madeleine, “Annuntiate” “annoncez” les vertus, les puissances, les merveilles (de Sagesse et de Miséricorde) de Celui qui, par Sa Croix Glorieuse du Golgotha, vous a, une fois pour toutes, appelés - et toute l’humanité avec vous - des ténèbres à Son admirable Lumière (de Grâce dès ici-bas et de Gloire un jour).
Et j’ajoute bien vite : Madeleine, et vous les heureux témoins et disciples de Dozulé, de son “Evénement-et-Message - 1972-1978”, annoncez à tout l’univers la Bonne Nouvelle, toute nouvelle de la Grande Croix Glorieuse révélée !
Dans l’aujourd’hui d’un MONDE DE TÉNÈBRES comme jamais, cette Grande Croix du repentir et de la Miséricorde aura la céleste vertu de vous appeler, et la multitude des pécheurs, À SON ADMIRABLE LUMIÈRE. Car Elle est Celui “qui vos de tenebris vocavit in admirabile Lumen Suum”.
Chers Amis et pèlerins de la Croix, il faut croire que cette déclaration lumineuse est chère au Cœur de Jésus et donc au Cœur du Père des Miséricordes, car le Fils de l’Homme l’a proféré dès Sa première apparition à Madeleine - et donc à la Sainte Église. Et sous quel ton solennel, enthousiaste :
“O sorte...” !
C’est comme la 1ère antienne de tout le Message 1972-1978 !
Oui, il faut que Jésus ait vraiment à cœur cette déclaration, car Il va la répéter textuellement à Madeleine et la lui faire répéter pour nous, un premier Mars 1974, en la 14ème apparition, qui est comme le cœur même de tout ce Message d’Amour dont Madeleine est “l'épouse”…
Là encore situons bien ce texte-bis dans son écrin :
“Ecce... quæ videt Me, videt et Patrem Meum Magdalena !“ “Annuntiate virtutes Ejus, etc...”
Notez que la première ligne de cette deuxième antienne “d’Annuntiate est, ô merveille, une actualisation de la célèbre déclaration évangélique de Jésus à Philippe : “Philippe, celui qui M’a vu, a vu le Père” (Jean 14, 9)
Quant à Madeleine, sur le champ, elle entend bien, de ses oreilles, mais sans comprendre, c’est en latin... Un latin qui parle tout doucement au cœur de ceux qui ont ‘la grâce dogmatique” (48ème app.) d’entendre et de goûter et l’Évangile de Jésus et le Jésus de l’Évangile, quant il LUI plaît aujourd’hui de leur faire signe et de leur parler pour le plus grand Salut du monde
Dans son contexte trinitaire, le texte-bis (de la 14ème app.) a pris encore plus de relief et de portée !... Sans compter encore qu’il se trouve continué et renforcé (en cette 14ème app.) par deux phrases de Jésus qui nous intéressent particulièrement aussi :
1°) “Je suis la linière du monde et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne L’ont point comprise.” (entre-parenthèses, j’aime trouver ici sur les lèvres de Jésus la traduction idéale qu’Il donne Lui-même au fameux : “eam non comprehenderunt”, si diversement traduit par les exégètes).
2°) “Pénitence, pénitence, pénitence...... pour le manque de foi dans le monde.”
Chers amis, voilà un bien long préambule de déjà une vraie entrée en notre thème précis de conférence. Mais il est matière par rapport à conférence :
“ANNONCEZ LES PUISSANCES - LES MERVEILLES”
“DE CELUI QUI VOUS A APPELÉS”
“DES TÉNÈBRES À SON ADMIRABLE LUMIÈRE”
Voyez-vous, chers pèlerins de la Neuvaine, le Très-Haut veut par ce 4ème Jour, veut nous faire prendre conscience une bonne fois de la double vocation à laquelle Il nous a appelés comme Madeleine, par pure Miséricorde :
1°) Il nous a appelés des ténèbres à l’admirable Lumière de cette Grande Croix Lumineuse vue par Madeleine ; Il nous a appelés à “comprendre” toujours plus ce grand et urgent Message nouveau de cette Grande Croix nouvelle, de cette merveille et puissance de Salut du monde.
2°) Il nous a appelés, comme Madeleine, à porter cette Croix, à l’annoncer au monde autant qu’il dépend de nous en fils confiants et respectueux de la Sainte Église.
Et pour nous faire mieux prendre conscience de cette double vocation de disciples et d’apôtres de la Croix de DOZULÉ, et de l’urgence d’une telle Croix, d’une telle merveille de l’Amour Infini Miséricordieux, ce 4ème Jour veut tout de suite nous faire prendre conscience des ténèbres dans lesquelles gisent, depuis surtout les années 1972, l’humanité, et l’Église qui est le cœur de ... cette humanité… !
La vraie Eglise de la Croix Glorieuse du Golgotha (L’Église de l’Eucharistie, de Marie et du Pape), cette ‘VIGNE CHOISIE” a été déclarée en 1972 par Paul VI : ravagée par... “la FUMÉE DE SATAN”, pour une autodestruction de la Foi et de la Morale révélées, et de l’Église elle-même.
Et Dieu sait, si depuis 1972, Satan se croit de plus en plus le Prince de ce monde.., même dans des ‘choses essentielles” de l’Église...
Alors que depuis 20 siècles, en Église et par l’Église, “Jésus de Nazareth, le Fils de l’Homme Ressuscité” a fait briller sur les peuples, sur les ténèbres païennes, Son Mystère, le Mystère de Dieu et du Salut, le Mystère de Sa Croix Glorieuse ; et alors que, depuis 25 ans, un grand CONCILE, - celui qui est de plus en plus effrontément arboré contre Jean Paul II - a déclaré, à la face du monde moderne
L’Église, “LUMEN GENTIUM”, lumière des Nations douée d’un Esprit de “Pentecôte Nouvelle” pour ouvrir le monde, les esprits et les cœurs à L'“ADMIRABLE LUMIÈRE” du Christ-Sauveur et de Sa Croix Glorieuse
Voici que beaucoup de communautés de base - qui sont les organes les plus proches des fidèles - se sont ouvertes au monde moderne et rationaliste, à ses doutes et incertitudes, à ses remises en question touchant les M même du Christ et de... l’Au-delà, au lieu d ouvrir le monde aux essentielles données de la Révélation, en fait de FOI et de MORALE... et d’ESPÉRANCE...
Satan réussissait en Église un exploit : un rideau ou écran de fumée, - de ténèbres - entre le “Donné révélé” et les âmes à évangéliser.
Et “la fumée de Satan” réussissait : à substituer, systématiquement, et par un diktat de mouvement d’ensemble, dans tous les rouages de la transmission de la Foi, à substituer la pédagogie de l’esprit moderne et critique à la surnaturelle pédagogie de l’Évangile et de l’Esprit-Saint, de l’Esprit de Foi et de piété et de piété Eucharistique particulièrement.
Tant et si bien qu'”elle” (cette fumée) a réussi d’un seul coup, puis durablement, à brouiller en beaucoup de catéchèses, de prédications, et de pastorales sacramentelles, la transmission des ondes de la Révélation, des ONDES VÉRITÉ - VOIE et VIE !
De telle sorte que les “organes” de transmission de la Foi (manuels et personnes) se sont trouvés pratiquement, dans l’impuissance de faire “comprendre’ à une multitude d’enfants et d’adultes l’admirable lainière des Mystères de Jésus et de Marie, et surtout, du Mystère de la Passion et de la Croix Glorieuse, cette merveille, de l’Amour Infini Miséricordieux
Le plus fort, c’est que “les officiels organes de transmission” étaient souvent eux-mêmes dans l’impuissance de “comprendre” l’admirable lumière !
Mais, Dieu merci, de façon miraculeuse, le 28 Mars 1972, en un Mardi-Saint qui pourrait bien être une coïncidence, cette année-là avec le premier VENDREDI-SAINT HISTORIQUE, le Fils de l’Homme intervenait personnellement, en privé et en douceur mais de façon significative pour toute l’Église et pour toute l’humanité, afin de témoigner Lui-même de la VERITÉ inaltérée et inaltérable, de Son Mystère Pascal de mort et de résurrection rédemptrices, et afin de faire “passer”, envers et contre tout, toutes les âmes, tous les hommes (d’Église ou non), des TÉNÈBRES ambiantes et envahissantes à l’ADMIRABLE LUMIÈRE DE SA CROIX GLORIEUSE.
En ce 4ème Jour, pour mieux nous convaincre :
- et des épaisses ténèbres de notre monde 1989,
- et de la nécessité et urgence de la Grande Croix Glorieuse 1972,
- et de la nécessité de notre zèle missionnaire au service de la Grande Croix de la Nouvelle Evangélisation.
Prenons acte maintenant : de témoignages et déclarations graves et indiscutables, cueillis en des sources sûres et impartiales.
Mais d’abord, je ne puis m’empêcher de laisser s’épancher mon cœur, qui était très oppressé à l’instant même... Ah ! chers amis et pèlerins de la Croix Glorieuse, si j’ai osé, à l’instant, me permettre de n’exprimer cocue je l’ai fait sur notre bien-aimée Mère l’Église, c’est par un religieux amour pour Elle par un amour éclairé et constructif... Ah ! “qu’Elle” soit construite au plus tôt cette Grande Croix de lumière, construite par l’Église et pour Elle !
Si j’ai osé, c’est parce que c’est aujourd’hui un 13 Octobre, Notre-Dame de Fatima, et, son grand signe du “soleil”.
Si j’ai parlé ainsi aujourd'hui, c’est en fils et serviteur de Marie et de l'Église ! C’est par égard aux larmes de la Mère de l'Église ... ! C’est par égard aux larmes de Jésus Lui-même, desquelles témoigne l’Archange Michel dans le Message de Dozulé (en 45ème app.) :
“Priez, priez, car Jésus pleure sur la dégradation de Son Église…”
Et enfin si j’ai osé, c’est parce que le thème de cette 4ème conférence s’y prêtait, sur le mystérieux duel entre la lumière et les ténèbres ; duel qui, en son paroxysme 1972, a nécessité manifestement l'intervention personnelle du Maître et Seigneur de l’Église et du Salut du monde, et L’a fait sortir de Son silence eucharistique pour qu’Il soit Parole nouvelle à l’Église et au monde…
Et pour qui discerne, posément et sérieusement, le Message, les oracles tels que ceux qui nous retiennent en ce 4ème Jour - ceux de 7ème et 14ème app. - le Message est, sur toute la ligne, avant tout d’espérance, de paix et joie :
“N’AYEZ PAS PEUR, JE SUIS…
“O Sorte nupta prospera...” (7ème app.)
Et la 14ème app. est d’un enthousiasme encore plus explicite :
“Nolite timere, Deum benedicite, et cantate Illi !”
Non, en ce 13 Octobre, mon constat d’Église, à la lumière de Dozulé et de... Fatima, n’est pas pessimisme, mais espérance et joie débordantes !
Et encore, en ce 13 Octobre, je ne puis oublier que le Message dozuléen, qui, sur les lèvres du Fils de l’Homme, est un relais amplificateur du Message, du secret de Fatima, comporte dans notre méditation du 4ème jour, le mot répété trois fois : “Pénitence...”
Et dans la messe fériale de ce 13 je décèle par instinct une transparence et de Fatima et de notre Dozulé. L’épître (Joël 1, 13-15 ; 2, 1-2) est un appel vibrant à la pénitence pour un jour de malheur (pour le Jour de purification et de justice) :
“Prêtres, mettez un vêtement de deuil, et pleurez ! Serviteurs de l’autel, faites entendre des lamentations... Criez vers le Seigneur... Ah ! Jour de malheur ! Le jour du Seigneur est proche !...”
Et le Psaume du 13 Octobre a pour refrain ensuite :
“Dieu jugera le monde avec justice”.
Mais en même temps, le Cœur de Jésus à Dozulé et le Cœur Immaculé de Marie de Fatima nous crient :
“N’ayez pas peur ! Bénissez le Seigneur ! Chantez pour Lui !... (14ème app.)
“Mais mon Cœur Immaculé triomphera”
Quant à l’Évangile férial (Luc 11, 15-26) de ce Vendredi 13 Octobre 1989, il fait réfléchir. Il confirme parfaitement mes pages précédentes sur... l’Église et les vieilles nations chrétiennes, quand elles ont le malheur de... revenir par leur athéisme et immoralisme et laïcisme (“qui n’est pas avec Moi est contre Moi”), à Satan et à tous ses Démons, à un néo-paganisme qui est un “état pire à la fin qu’au début de l’évangélisation... !”
Je termine ma tranche de réflexions personnelles par une réflexion missionnaire :
Chers amis de Dozulé, si Marie s’est hâtée de visiter sa cousine ; si sa “visitation” a tant réjoui Elisabeth, et a fait tressaillir en celle-ci le précurseur, l’enfant du miracle, c’est que Marie était remplie de l’Annonciation...
Vous et moi, plus nous serons remplis de l’annonce de Dozulé, de cet Evénement, et de l’avènement de Sa Croix Glorieuse, et plus, nous aussi, nous nous hâterons, au nom de Jésus et de Marie, d’annoncer ce que nous avons vu et entendu et qui transparaitra en tout notre être (8ème app.)
“(Ô Croix Glorieuse), Soleil levant sur ceux qui gisent dans la mort,
Tu es venu pour que voient ceux qui ne voient pas !

Ô, VIENS, SEIGNEUR JÉSUS !
LUMIÈRE DU MONDE :
que nous chantions pour TON RETOUR.”
(Hymne de 3ème Matin du Bréviaire)


III
IIIIIIIIIII
III
III
III
III

Document :

Vendredi 13 Octobre 1989

URSS

Première Messe
au Kremlin depuis 1918

Pour le 400ème anniversaire du patriarcat orthodoxe de Russie,
la cathédrale Ouspenski a été rendue au culte.





Pour la première fois depuis 1918, les chants religieux ont retenti hier parmi les effluves d'encens dans la cathédrale Ouspenski du Kremlin, pour le 400ème anniversaire du patriarcat orthodoxe de Russie.
À cette occasion, deux nouveaux saints ont été canonisés par le patriarche Pimen. Depuis soixante-dix ans, cette cathédrale du XVème siècle, où les tsars étaient couronnés et les patriarches inhumés, était transformée en musée. Pendant quelques heures, elle a retrouvé sa véritable destination.
Après la révolution de 1917, les autorités communistes avaient transformé les églises en musées dans le but de dénoncer ce qu’elles appelaient l’oppression de l’ordre ancien. “Ce n’est plus un musée”, a déclaré l’archiprêtre Gregori Cognetti de Palerme, venu, avec beaucoup d’autres ecclésiastiques orthodoxes du monde entier, assister à la cérémonie.


Le métropolite Anthony, chef de l’Église orthodoxe de Grande-Bretagne et d’Irlande, a déclaré de son côté : “Au début des années 70, un responsable du gouvernement m’avait dit qu’un jour nous pourrions célébrer un service à l’intérieur du Kremlin. Je ne le croyais pas et pourtant nous sommes ici.”
L’an dernier, le président Mikhaïl Gorbatchev avait personnellement assuré le patriarche Pimen que l’État soviétique respecterait les droits des croyants. En juin 1988, l’Église a célébré mille ans de christianisme en Russie.
Moscou a également rétrocédé un certain nombre d’églises et de couvents à la hiérarchie orthodoxe. Gorbatchev a avoué qu’il avait été baptisé, étant enfant. Les responsables religieux n’en demeurent pas moins prudents. L’Église orthodoxe doit faire face à la question des uniates d’Ukraine, qui reconnaissent toujours l’autorité du Pape, quarante ans après avoir été intégrés de force par Staline au sein de l’institution orthodoxe.
(Reuter.)



2ème tranche relative au 29 Octobre 1989
faite de “menus propos dozuléens”
se rattachant au 13 OCTOBRE 1989 particulièrement
et aux jours suivants
----------------
1er menu propos :
Chers pèlerins du “4ème jour” et vous tous, fidèles de la Croix Glorieuse, la 1ère tranche, celle de mes réflexions personnelles, a déjà fait état d’un singulier signe des temps et du Ciel dont Notre-Dame de Fatima et de la Russie a tenu à marquer son 13 Octobre 1989.
Nous lisons dans l’hebdomadaire catholique “La Vie”, (en son numéro du 19 au 25 Oct. page 6) cette information :
“L’Église rentre au Kremlin.” On n’avait pas vu ça depuis 1918 ! Un office a été dit le 13 Octobre en la Cathédrale de L’Assomption, en plein cœur du Kremlin,  à Moscou. C’est le Patriarche Pimen, le chef de L’Église Orthodoxe Russe, qui l’a présidé pour commémorer le 400ème anniversaire du patriarcat orthodoxe de Moscou. On murmure que Gorbatchev tenait à faire un geste vers les orthodoxes, avant sa rencontre à Rome, le 25 Novembre, avec le “Chef” catholique, Jean-Paul II”.
Je dis : ce 13 Octobre 1989 au Kremlin est vraiment “signe” que Fatima travaille la Russie et son chef, même si celui-ci, par cette Célébration, veut surtout toucher le cœur de Jean-Paul II.
Mais, vous me direz, ce signe de 13 Octobre n’a rien à voir avec... Dozulé !... Vous croyez ? Moi je pense ceci :
En notre Dozulé, c’est Notre-Dame de Fatima - et donc du 13 Octobre - qui ouvre le domaine et les espérances de l’actuelle petite Croix Glorieuse...
Puisse Notre-Dame du 13 Octobre - du soleil de Fatima - obtenir que cette petite Croix Glorieuse frappe à la porte du cœur du Saint Père pour devenir bientôt la Grande Croix, qui est déjà, prophétiquement, inscrite dans les armes épiscopales et papales d’un Jean-Paul II à côté du grand “M” !
2ème menu propos :
Savez-vous ce que le Saint-Esprit mettait sous les yeux et sur les livres des prêtres, religieux et fidèles à l’office des Lectures (au Bréviaire) du Vendredi 13 Octobre ? Voici (de la 1ère Lettre à Timothée, chap. 6, 3 à 5)
“Si quelqu’un enseigne une autre doctrine et ne s’attache pas aux saines paroles, celles de Notre Seigneur Jésus-Christ, et à la doctrine conforme à la piété, c’est un être aveuglé par l’orgueil, qui ne sait rien, mais a la maladie des recherches et des querelles de mots. De là viennent envie, querelle, injures, mauvais soupçons, disputes interminables d’hommes à l’intelligence corrompue, privés de la vérité et pensant que la piété est une affaire (un profit)”.
Chers Amis, mon amour pour Fatima et pour Dozulé me rend très sensible à un tel langage sacré de 13 Octobre, et me fait vous écrire ceci :
Comme les petits voyants de Fatima, laissons-nous, à tous âges, instruire (sur les choses de la Foi et de la piété et de l’Au-delà), bien plus par “l’Ange du Ciel et par la Reine des Anges” que par toutes les voix de la terre...
Et comme Madeleine de Dozulé, laissons-nous instruire par Jésus Lui-même : par ce Message de l’Évangile, et par celui de Dozulé, “OMEN NOVUM”.
Combien leur doctrine est plus conforme à la piété, à la santé de notre vie de foi et d’amour, (d’amour de Dieu, et du prochain et de nous-mêmes) que toutes les modernes recherches et remises en question et querelles de mots, qui font perdre chez les jeunes le profit des heures si courtes réservées à l’éducation de la foi.
Ces heures qui devraient être, en vue de toute la vie et de tous ses problèmes, des heures d’éducation surnaturelle de la piété, et des pratiques religieuses, et de la pureté, etc... des saines valeurs de l’amour, du mariage et de la famille...!
3ème menu propos :
Je greffe sur cette Lecture biblique de 13 Octobre, et sur mon propos à son sujet, une information intéressante.
C’était au cours de Septembre dernier, douze diocèses (de Normandie, Bretagne et Pays de Loire), avec leurs quelques 200 animateurs et responsables de la foi (en milieux scolaires et dans des établissements catholiques), ont fait le point à Rennes, sous l’égide en particulier de Monseigneur Pierre PICAN de Bayeux, très qualifié en tant qu’ancien responsable d’établissement.
Ses conseils ont fait autorité : même si les enseignants et élèves de l’enseignement catholique sont parfois éloignés de la foi, “l’acte d’enseigner” doit devenir une forme d’évangélisation. Pour certains, ce sera la seule, à condition, bien sûr, que l’animateur ou l’enseignant s’insère dans le “projet éducatif” de son école...
Sur ce, voici ma réflexion :
Chers pèlerins et amis, la Croix Glorieuse nous réclame de prier ensemble, neuf fois plutôt qu’une, pour nos Évêques et pour tous leurs problèmes d’apostolat. Car, par exemple, pour que “l’école catholique”, une des formes indispensables de l’évangélisation, parle sur la ... FOI, il est indispensable que les Pasteurs, ces guides qualifiés des “animateurs enseignants”, soient de plus en plus, pour ceux-ci une ardente Parole de Dieu sur la… FOI, et particulièrement sur le Mystère de Foi par excellence qu’est la CROIX GLORIEUSE de Jésus-Christ, ce MYSTÈRE PASCAL, porté et pérennisé par le MYSTÈRE EUCHARISTIQUE...
4ème menu propos :
Chers Amis et pèlerins de Dozulé, prions et travaillons, humblement et avec confiance, pour que le Pasteur des pasteurs, le Fils de l’Homme “l’Évangélisateur par excellence”, soit enfin entendu de Ses Pasteurs, si c’est vraiment LUI qui parle dans l’Événement et Message de Dozulé !...
Si c’est vraiment “LUI” qui parle, il leur appartient d’en avoir le cœur net ! N’ont-ils pas “la Grâce dogmatique” du discernement des esprits (48ème app.) ?
C’est grave ! Si vraiment cette “VOIX” de DOZULÉ “était Celle même du Fils de l’Homme...” Et si vraiment cette Grande Croix Glorieuse - folie pour les sages – était Sagesse du “Tout-Puissant Père des Miséricordes”, et Sa Volonté pour ces temps qui sont nos temps !...
Ô Pasteurs, ô Veilleurs, pourquoi tant tarder à en avoir le cœur net ?
Alors que les événements qui s’ensuivent de façon si spectaculaire et si tragique... donnent raison à la 34ème apparition, et aux prédictions d’un 25 Décembre 1975 en 36ème apparition :
“Dieu a parlé aux hommes. Que ceux qui ont la charge du Message entendent Sa Voix.
À cause de leur manque de Foi, le monde entier connaîtra de grandes catastrophes, qui bouleverseront les quatre coins de la terre. Ce que vous vivez en ce moment (en 1989 encore plus qu’en 1975 !) n’est que le commencement des douleurs. L’humanité ne trouvera pas la Paix, tant qu’elle ne connaîtra pas Mon Message et ne le mettra pas en pratique.” (36ème app.)
Je me dis : Il suffirait qu’un seul Pasteur -“le Supérieur” de la Cause (49ème app.)- en vienne, par un souffle de l’Esprit-Saint, à discerner, à capter la Voix du Message, pour que cette Voix qui crie dans le désert depuis 1972 (“Pénitence, pénitence pénitence, le Royaume de Dieu est proche (14ème app.) devienne si Elle est Dieu même - la toute principale et puissante Voix et Voie de cette “Nouvelle et indispensable Evangélisation”, qui est tant à l’ordre du jour !
OUI, discernée et élevée, cette lumineuse et céleste Grande Croix Glorieuse serait la plus merveilleuse, la miraculeuse Voix et Voie de Nouvelle Evangélisation, à l’heure où “le péché du monde” est à son paroxysme, et quasi à la veille du péché mondial contre l’Esprit, à la veille de “l’impardonnable” ! ! !
Elle serait à temps -mais il est grand temps !- l’indispensable appoint apporté par le Ciel, (par le Maître et Seigneur de l’Église et de l’évangélisation), à cette Église d’aujourd’hui, qui proclame par un souffle de l’Esprit de Pentecôte nouvelle, la nécessité d’une “nouvelle Évangélisation”, répétons-le.
Cette Grande Croix Glorieuse des derniers Temps ne serait pas seulement une providentielle forme nouvelle d’évangélisation, mais serait la colonne vertébrale et le cœur de toutes les formes d’évangélisation modernes : l’école catholique, la catéchèse, l’action catholique, l’action pastorale, la prédication...
Une fois discerné, pourquoi Jésus de Dozulé ne serait-IL pas pris au mot : “Élevé de terre, J’attirerai tout à Moi” (et à mon grand Sanctuaire de Célébrations et de Réconciliations construit au pied de Ma Croix) ? (14ème app.).
Si cette Voix, si cette Croix c’est Jésus, Elle ne trompe pas !... Et ne demande qu’à faire ses preuves !...
Oser augurer pareillement comme je viens de le faire, de la vertu, de la puissance évangélisatrice et illuminatrice - à tous azimuts - de la Grande Croix demandée par le Seigneur ! Oser augurer pareillement de l’impact indicible qu’aurait au sein des ténèbres de notre temps, la plantation de cette Céleste Croix de lumière et de Salut, est-ce, de ma part pure fiction et utopie surréaliste ?
Ne serait-ce plutôt - qui sait ? - prendre tout simplement au mot, et de façon réaliste et logique, l’oracle, la céleste promesse :
“Élevé de terre, J’attirerai tout
À MON ADMIRABLE LUMIÈRE” !
Oh ! chers Pèlerins de la Neuvaine, prions plus que jamais en ce 4ème jour, pour que cette Croix du Message - absolument comme si Elle était de Dieu ! - devienne le lampadaire, le phare qui éclaire toute la Cité des hommes ! Si Message céleste il y a, un tel Message 1972-1978, mérite infiniment examen et considération ; et mérite de ne pas dormir plus longtemps “sous le boisseau”, sous le lit... ! Pour se mettre en mesure de savoir si vraiment ce Message est “Don de Dieu”, ne faudrait-il pas que les hommes de Dieu consentent à savoir goûter d’avance ce Don de Dieu que serait cette Grande Croix du Grand Pardon !
Nous qui “savons et goûtons” par expérience ce Don, ce Pardon de Dieu, prions le Saint-Esprit pour que les “préposés” à la réalisation du Projet de Dieu, de la Grande Croix soient, du fond du cœur, par leur “radio d’intériorité”, attirés vers ce Projet divin d’évangélisation et de Salut, et sachent le méditer et le goûter !
OUI, je me dis : il suffirait que l’Événement Message de Dozulé (dans son récit original) soit pris, un beau matin, grâce à un souffle de l’Esprit-Saint, comme sujet de méditation et d’oraison, pour que ce Message impressionne, dans une heure de douce aurore et grâce, le cœur du... Pasteur et... Supérieur, et frappe à la porte de son cœur et le fasse “fondre” (17ème app.).
5ème menu propos :
Chers pèlerins, je vous écris en ce soir de Dimanche 22 Octobre, clôture de la “semaine missionnaire mondiale”. J’ai été impressionné par les trois Lectures mêmes de la Messe de ce Dimanche qui m’ont fait contempler en transparence, “Dozulé” la nécessité de la sur la “montagne” pour que, dans la plaine, l’Église militante des Temps-Derniers remporte la Victoire (1ère Lect. d’Exode). Précisons : “la transparence” :
Il faut absolument que l’Église 1972-1989-2000, aux prises plus que jamais avec l’Amalec, avec Satan, cet Ennemi n°1 du Peuple de Dieu et du Mystère de la Croix du Christ, maintienne, jusqu’au bout de ses combats apocalyptiques - et donc jusqu’à ce que le Fils de l’Homme revienne en Gloire - maintienne réellement et perpétuellement “LES BRAS GLORIEUSEMENT EN CROIX” du Moïse par excellence qu’est le Crucifié et Ressuscité du Calvaire et de nos Autels.
Sans doute à travers les siècles chrétiens c’est d’abord par le “Sacrifice perpétuel !” (Eucharistique), par “l’offrande pure qui, du Levant au Couchant monte en tout lieu et en tout temps vers le Ciel” (Malachie 1, 11), que le Seigneur Jésus, notre Moïse, est maintenu sans cesse les bras en Croix Glorieuse.
Mais le Père de tous les hommes, de tous les Peuples, le Père des Miséricordes voit de son Ciel (Psaume 32, 13) toutes les choses qui échappent pratiquement à l’Église et à ses Célébrations Eucharistiques, soit que cette multitude d’âmes soient païennes (et ignorantes de l’Eucharistie de nos églises) ou soit qu’elles aient perdu - ou jamais eu - “le goût de l’Eucharistie”. Et ce Père des Miséricordes a pitié de toutes les âmes - “Pitié, mon Dieu, pour ceux qui Te fuient, donne-leur le goût de la Sainte Eucharistie” (10ème app.).
Ô Merveille des merveilles, ce Père de tous a imaginé et décrété pour ces temps qui sont nos temps qu’il y aurait une autre merveille que celle de l’Eucharistie !...
Il a imaginé et voulu cette autre merveille qui s’appelle :
“la GRANDE CROIX GLORIEUSE” !
Il l’a fait jaillir et s’élancer précisément de “la base eucharistique”, telle une fusée de lumière et de Salut, mais permanente celle-là et rattachée toujours à sa rampe de lancement, le Sanctuaire (inséparable de cette fusée et indispensable à ses Divines efficacités).
OUI, merveille des merveilles ! le Père des Peuples a rêvé et décrété une gigantesque et mondiale Croix Glorieuse, qui dominerait tous les habitacles eucharistiques, et qui attirerait à Elle tous les esprits, tous les cœurs et tous les péchés de toutes les Nations et Religions. Ce serait “la Croix de tous les Peuples”, la CROIX DE L’UNIVERS !
Cette Croix Nouvelle, cet “OMEN NOVUM” du Golgotha et du Mystère du Christ et du Salut, Dieu, le Père de tous et de toutes les Miséricordes, la veut pour que tous les pécheurs (de toutes races et langues) puissent tourner leurs yeux et leur cœur vers Elle, “vers Celui qu’ils ont transpercé” (Jean 19, 37) même sans Le connaître !
Et pour qu’ils puissent - les pécheurs - se détourner de leurs péchés, se repentir, se convertir...!
Car qu’on La veuille ou on, qu’on La sache ou non, la Croix Glorieuse du Christ a été et ne cesse d’être la rançon du Salut pour tous, la porte et la clef du Ciel pour tous
Chers Amis, par ces dernières réflexions je viens de commenter, pas seulement la 1ère Lecture de la Messe de ce 22 Octobre, mais aussi la 2ème Lecture, la 2ème Lettre de saint Paul à Timothée. Reportez-vous-y et savourez-la.
Le “Prions en Eglise” intitule cette épître : “Méditer l’Écriture pour proclamer la Parole”.
Dans cette 2ème Lecture, tout comme dans la 1ère, je vois une “transparence” de Dozulé et de ... Sa Cause. Aussi je me permets une instance et une insistance.
Pour un Pasteur méditatif et impartial par rapport, et aux canoniques Paroles de Dieu de la Grande Révélation, et à d’importants et sérieux messages (de “révélations privées”) qui se présentent, un beau jour, en Église (et en milieu eucharistique), comme des paroles actuelles de Dieu, du Fils de l’Homme, et même comme des actualisations de grandes Paroles d’Évangile, voilà dans les deux cas, de beaux sujets d’étude et aussi... de méditation.
Car, pour ce qui est de la “révélation privée - Dozulé”, le texte (dans son original) peut fort bien être objet d’étude impartiale, objet d’interrogations et d’investigations, et même de méditation.
Oui, même si, de prime abord, “la Source” de ce texte ne saute pas aux yeux (étant donné l’extrême sagesse et prudence de l’Église en ce domaine), le texte en lui-même pourrait bien être un beau sujet d’oraison.
Et ce serait dans ce dialogue intime entre l’esprit de ce texte et l’esprit du Pasteur, de “l’ayant-Grâce dogmatique -et- autorité”, que pourrait fort bien, qui sait ? se jouer le sort du texte et, peut-être, le sort de la Volonté divine...!
Ce qui me fait conclure : “le Message Dozulé” peut s’autoriser de la même entête que... l’Épître de ce Dimanche : “méditer pour proclamer”. C’est avant tout au cœur du Pasteur que se joue l’espérance de “la proclamation”. Comptons sur le Saint-Esprit. Prions-Le pour Monseigneur le “Supérieur”.
Chers Amis et Pèlerins, ma plume, pour le coup, m’a entraîné dans une étude d’initiation au discernement d’un texte (Dozulé), à laquelle vous ne prêtez pas, probablement, un grand intérêt. Veuillez me pardonner. Mais j’en viens vite, au texte d’Évangile de ce 22 Octobre pour lequel je peux plus facilement vous mettre “dans le coup”...
Lisez et relisez cet Évangile. Dans un langage de parabole, et sous des paroles abruptes et réalistes le Message de Jésus est frappant : quand il s’agit de plaider en nos prières (à Dieu notre Père, à Jésus et à Marie), pour des causes justes, “il faut toujours prier sans se décourager”. La persévérance, la ténacité de notre supplication, au risque d’importuner - apparemment - le Ciel, est un acte de foi et de confiance qui paie toujours et qui finit toujours par être exaucé...
Moi, je vois dans cette parabole une extraordinaire transparence de ... la Cause de Dozulé, et la façon “évangélique” de défendre à temps et à contre temps une telle “Cause” jusqu’à ce qu’elle soit... exaucée !...
Et j’en tire les propositions suivantes : à partir de l’Évangile de ce Dimanche 22 Octobre :
1°) Plaidons la cause de Dozulé, d’abord et surtout près de Jésus qui est le Souverain Juge de cette Cause, et en LE prenant au mot de Son Évangile du 22, c’est-à-dire, en L’importunant, plus que jamais, et de nos “prières quotidiennes” pour Dozulé, dictées et demandées par le Message lui-même (la prière des “5 - Pitié, mon Dieu”) ; et de nos pèlerinages à Dozulé, de notre “neuvaine de pèlerinages” ; et de nos “Saintes Messes” pour Dozulé auxquelles nous participons ou que nous faisons célébrer...
Et plus que jamais importunons Jésus et Marie, de nos Ave Maria et de nos Rosaires multipliés. Comment Marie ne serait-Elle pas la Souveraine Avocate d’une telle Cause !...
2°) Et servons-nous aussi de cet Évangile (de la veuve “qui demandait justice” à un juge rébarbatif) en importunant, oui, je dis bien comme l’Évangile, en importunant le Juge terrestre de la Cause de Dozulé : “le Supérieur” (49ème app.)... C’est la Cause elle-même qui est la pauvre veuve...
Elle plaide près du Juge, et l’importune et l’importunera jusqu’à ce qu’elle ait gain de cause, jusqu’à ce que justice soit rendue...
Si vraiment le Message est de Dieu, si la Cause de la Grande Croix Glorieuse est de Dieu - c’est “au préposé” à l’affaire c’est au Juge d’y voir ! - alors c’est à Dieu qu’il s agirait de rendre justice !...
Et avant tout jugement, il n’est rien de plus juste et de plus facile que :
a) - de rendre justice à Madeleine, “la première en cause”
Oui ou non, la “voyante et prophète” Madeleine est-elle une saine et équilibrée ? est-elle une illuminée ? une fourbe ? Elle est en droit d’être interrogée par qui de droit. Et elle ne sera jamais importunée quand ce sera par qui de droit...
Et rien de plus juste, et de plus facile aussi pour des “ayant-grâce dogmatique”, que :
b) - de rendre justice au texte du Message tel que rédigé par Madeleine elle-même !
Oui ou non, le texte et récit de cette “expérience religieuse” de Madeleine, respirent-ils la simplicité de Madeleine ? la simplicité de l’Évangile ?
Sont-ils de vaines paroles, du vent ? Ou, sont-ils Vent de l’Esprit-Saint ? Et cela :
- à en juger par leur contenu, par leur contenu évangélique, apocalyptique, prophétique, auquel Madeleine était bien étrangère ;
- et à en juger aussi par... le contenu latin, cette langue étrangère à Madeleine... ?
- à en juger aussi et encore par tout un contenu de “signes” de sincérité et de véracité que tout juge droit et impartial ne manquera pas de relever avant de porter un jugement qui rende justice à l’Événement Message et à... la Cause de Dozulé !
Chers pèlerins, fidèles de la Croix Glorieuse et de Sa Cause, bénissons l’évangile du Dimanche missionnaire 22 Octobre 1989. Au nom même de cet évangile, et donc de Jésus Lui-même, n’ayons pas peur ! (“Nolite timere” 14ème app.) n’ayons pas peur, si nous L’importunons sur l’affaire, sur la Cause de Dozulé, LUI le Souverain Juge de cette Cause ! De ma part de telles redites ne sont pas inutiles ; elles sont dans la note de l’Évangile quand il s’agit de plaider une si juste cause ! Et n’ayons pas peur si, au nom même de cet Evangile, nous importunons un Juge de la terre, un Juge de l’Église jusqu’à ce que justice soit rendue par l’Église au Message de Dozulé, si ce Message, aux yeux du Souverain Juge, est… une juste Cause !
Chers pèlerins, vraiment en prenant la plume pour votre 4ème Jour de la neuvaine, je n’avais point l’idée de m’étendre sur une seule idée : la Cause de Dozulé, et avec une telle ténacité... J’avais idée d’une quantité de textes et de citations qui devaient faire l’objet de mes menus propos... Elles sont partie remise !
...En dernière heure, une information du journal “Ouest-France” de ce lundi 23 Octobre ne peut être remise à plus tard, tellement, dès aujourd’hui, elle a sa place ici, en conclusion, pour nous convaincre de l’extrême urgence de la Grande Croix du Message... pour le Salut de l’Église elle-même.
Jugez-en vous-mêmes rien que par les titres et sous-titres de l’article de page 6 du journal :
“Deux mille contestataires à Paris” rassemblés à l'appel de l’hebdomadaire “Témoignage Chrétien”, et particulièrement sous l’égide du Père Paul Valadier, S.J., ancien directeur de la revue “Etudes”…Ils disent sur tous les tons : Pas assez de dialogue dans l’Église. L’Église fait preuve “d’autoritarisme”, “ne colle pas à son temps”. L’Église ne doit pas être une secte enfermée dans une arche de Salut en regardant le monde avec hostilité… Nous pouvons aimer le Pape Jean-Paul II mais nous ne sommes pas obligés d’avoir ses tics…Nous en avons ras-le-bol… Êtes-vous sûrs que Jésus-Christ a demandé à ses disciples de tirer la langue lorsqu’il leur a donné la communion ?”
Et surtout ces 2000 contestataires, ces soi-disant “témoins chrétiens” se disent choqués par l’attitude de l’Église à propos de la pilule abortive, du film “La Tentation du Christ”… etc. etc...
Chers pèlerins de la Croix Glorieuse, si je me suis permis de faire état devant vous de telles insanités et impiétés, c’est pour mieux nous mobiliser tous sous l’étendard de la Grande Croix Glorieuse afin qu’au plus tôt “justice Lui soit rendue”, et que par Elle “la foi vraie et vive” soit rendue à... la Fille aînée de l’Église !

Aux grands maux les grands remèdes !
La GRANDE CROIX GLORIEUSE ne serait-elle pas le grand remède ?


VINGT-NEUVIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
ANTIENNE D’OUVERTURE (ps 16, 6-8)
Je t’appelle mon Dieu, car tu peux me répondre ;
écoute-moi ! Entends ce que je dis.
Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
sois mon abri, protège-moi.
Prière :
Dieu éternel et tout-puissant, fais-nous toujours vouloir ce que tu veux et servir ta gloire d’un cœur sans partage. Par Jésus Christ.
1 - Lecture du livre de l’Exode (17, 8-13)
Le peuple d’Israël marchait à travers le désert. Les Amalécites survinrent et l’attaquèrent à Réphidim. Moïse dit alors à Josué « Choisis des hommes, et va combattre les Amalécites. Moi, demain, je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main. » Josué fit ce que Moïse lui avait dit : il livra bataille aux Amalécites. Moïse, Aaron et Hour étaient montés au sommet de la colline. Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort. Mais les mains de Moïse s’alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi les mains de Moïse demeurèrent levées jusqu’au coucher du soleil. Et Josué triompha des Amalécites au tranchant de l’épée.
Psaume 120       Jésus Christ, notre amour, notre frère.
Je lève les yeux vers les montagnes :
d’où le secours me viendra-t-il ?
Le secours me vient du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.
Qu’il empêche ton pied de glisser,
qu’il ne dorme pas, celui qui te garde !
Mais il n’a pas sommeil, il ne dort pas,
le gardien d’Israël
C’est le Seigneur qui te protège,
il demeure à ton côté.
Le soleil, durant le jour, ne te fera aucun mal,
ni la lune pendant la nuit.
Le Seigneur te gardera de tout malheur,
te gardera sain et sauf ;
le Seigneur garde ta route, du départ à l’arrivée,
maintenant et toujours.


2 - Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre à Timothée :
Fils bien-aimé, tu dois en rester à ce qu’on t’a enseigné ; tu l’as reconnu comme vrai, sachant bien quels sont les maîtres qui te l’ont enseigné. Depuis ton plus jeune âge, tu connais les textes sacrés, ils ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, celle qui conduit au salut par la foi que nous avons en Jésus Christ. Tous les passages de l’Écriture sont inspirés par Dieu ; celle-ci est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ; grâce à elle, l’homme de Dieu sera bien armé, il sera pourvu de tout ce qu’il faut pour un bon travail.
Devant Dieu, et devant le Christ Jésus qui doit juger les vivants et les morts, je te le demande solennellement, au nom de sa manifestation et de son Règne proclame la Parole, interviens à temps et à contre-temps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, mais avec une grande patience et avec le souci d’instruire.
Alléluia. Alléluia. Elle est vivante la parole de Dieu ; elle agit avec puissance, et pénètre les pensées de notre cœur. Alléluia.
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (18, 1-8)
Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : « Rends-moi justice contre mon adversaire. » Longtemps il refusa ; puis il se dit : « Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête. »
Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ?
Prière sur les offrandes
Accorde-nous, Seigneur, de te servir à cet autel en toute liberté d’esprit ; ainsi ta grâce pourra nous purifier dans le mystère que nous célébrons. Par Jésus.
Antienne de communion
Le Seigneur veille sur ceux qui l’adorent,
sur ceux qui espèrent son amour,
pour les préserver de la mort,
les garder en vie aux jours de famine.
Le Fils de l’homme est venu pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude.
Prière après la communion
Seigneur, fais-nous trouver des forces neuves dans cette communion aux réalités du ciel ; assure-nous tes bienfaits ici-bas et instruis-nous des richesses de ton Royaume. Par Jésus.

Religieusement Vôtre,
                   
Père Constant DEROUARD (MSM)
III
IIIIIIIIIII
III
III
III
III

http://trinite.1.free.fr/florileges.htm


Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu